CHRIS KUTSCHERA 40 ANS DE REPORTAGE (Textes et Photos)

www.Chris-Kutschera.com


AZERBAIDJAN: Lettre de Nakhitchevan

Sommaire

AFRIQUE

AMERIQUE

ASIE

EUROPE

FRANCE

KURDISTAN

MOYEN-ORIENT

ARCHIVES PHOTOS

Galerie Photos

 

Jeune femme élève de l'école de police d'Oman

Oman

 

Yikmaz Guney

Yilmaz Guney

Mère de disparu montrant une photo de son fils, 1976

Disparus du Chil

 

Préparation de médecine traditionnelle

Chine

 

couv 40

Sur la grand place de Nakhitchevan, joueurs d'échecsDes banderoles toutes neuves à l’enseigne de “Coca-Cola” frémissent sous la brise à l’angle de la place de la Liberté: avec de nombreuses petites échoppes improvisées, dans les portes et même aux fenêtres des maisons qui donnent sur les larges avenues de la capitale de République autonome, ce sont les seuls indices que quelque chose bouge enfin dans le Nakhitchevan.

Naksivan, comme on écrivait son nom au XVIIe° siècle, est la plus ancienne ville du monde: c’est en effet ici que vint habiter Noé, après être descendu du sommet de l’Ararat où s’était posée son arche. Ce fut, dans un lointain passé, ne des splendeurs du monde, dont le voyageur Evliya Chelebi admira encore au milieu du XVIIe° siècle les nombreux édifices somptueux construits au Haut Moyen-Age par Ajemi Nakhitchevani.

De tout cela, il ne reste rien: une ville moderne à l’urbanisme stalinien glacial a remplacé la ville antique. Capitale de la République autonome du Nakhitchevan (superficie 5.500 km2, 300.000 habitants) rattachée à l’Azerbaidjan en 1920 par les dirigeants soviétiques malgré les protestations de l’Arménie, elle partage aujourd’hui sa misère. Enclave-miroir du Haut-Karabakh, le Nakhitchevan est coupé du reste de l’Azerbaidjan depuis que les Arméniens ont occupé en 1993 la région de Zengilan.

Un nouveau commerçant devant sa febêtre-vitrineCoupés de la Mer Caspienne et de ses richesses -- le caviar, et surtout le pétrole -- les habitants de Nakhitchevan bénéficient miraculeusement d’une étroite fenêtre sur   l’occident: quelques kilomètres de frontière commune avec la Turquie. Ce fut un des points avancés de la ligne de front entre le monde libre et l’empire soviétique. C’est Heidar Aliyev, l’actuel président de l’Azerbaidjan, alors en semie-disgrâce dans son fief du Nakhitchevan, qui a eu l‘habileté de négocier en 1992-1993 cette ouverture dans ce qui fut le rideau de fer, ce balcon sur le monde libre qui relie Nakhitchevan à la ville turque d’Igdir par une étroite route de quelques dizaines de kilomètres qui serpente au pied de l’Ararat, entre les frontières arménienne, turque et iranienne.

Avec l’aéroport de la capitale, et le poste frontière de Djoulfa, à la frontière iranienne, par lequel transitent tous les hydrocarbures consommés dans la petite république autonome, c’est le véritable poumon du Nakhitchevan: c’est sur cette route que sont transportés, dans d’incroyables guimbardes dont les tôles rouillées menacent de s’effondrer, ciment et poutrelles métalliques, pommes de terre et oignons, plaques électriques de cuisson et pastèques, bref tout ce qui permet à une population naufragée de ne pas sombrer.

Sourire en or d'un commerçant du marché L’organisation adventiste ADRA, seule ONG présente au Nakhitchevan depuis que l’ONG française Equilibre s’en est retirée, nourrit le tiers de la population: “Si on est riche, ça va”, remarque sombrement un habitant de Nakhitchevan; “mais si on est pauvre, on meurt”! Le projet de construction d’un oléoduc permettant d’exporter le pétrole de la Caspienne à travers la Turquie et le Nakhitchevan donnerait satisfaction à tous ceux, Turcs et Américains, qui veulent imposer un tracé occidental, contre l’Iran, et ferait bénéficier ses habitants du miracle de l’or noir -- belle revanche pour les enclavés du Nakhitchevan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

postmaster@chris-kutschera.com


Droits de Reproduction strictement réservés © Chris Kutschera 2012

ENGLISH

 

 

 

AFRICA-ASIA

EUROPE

KURDISTAN

MIDDLE-EAST

 

 

 

Mariage grec-orthodoxe à Saydnaya

Syrie

 

Clinique des faucons, Dubai

Dubai

 

Tatiana Lebedev dans sa boutique-atelier

Tatiana Lebedev

 

Derviche kurde avec des poignards dans le crâne

Derviches Kurdes

Livre Noir

Defi Kurde